Malterie de l'Ouest

Un vendredi de mai j’ai rencontré Vincent Feix, l’un des deux fondateurs, avec Laurent Charrier, de la malterie de l’ouest. Tous les deux ont bâti, depuis 2017 un projet de malterie qui s’est concrétisé fin 2019.

Leur vocation est de produire en circuit court du malt pour les brasseurs de Nouvelle-Aquitaine.

L’idée d’une malterie était née dans un collectif de brasseurs de la région. Vincent et Laurent ont porté et concrétisé le projet.

Ils ont élaboré les solutions techniques pour dimensionner leur malterie à une production de 10T, avec un niveau d’automatisation et de continuité qui n’a pas à rougir des malteries industrielles.

En bref, une malterie construite par deux passionnés, et destinée à rivaliser en qualité avec les plus grandes !

Dans cet article, retrouvez les détails d’une rencontre très instructive, et qui donne envie de les soutenir.

La malterie de l’ouest, c’est où dans l’ouest ?

Middle west charentais
Le middle west charentais

Bah oui c’est vrai, l’ouest c’est grand, depuis que Lucky Luke est parti tout seul avec son cheval. Alors elle est où cette Malterie ?

Eh bien c’est ni dans le sud ouest, ni dans le nord ouest, plutôt le middle ouest. La voie du milieu, en quelque sorte !

La malterie de Vincent et Laurent est située en Charente-Maritime, à Bernay Saint Martin. Pas loin de La Rochelle, ou Rochefort, ou entre Nantes en Bordeaux …

Un détour à la plage, et hop ! Si vous avez l’occasion de passer, appelez-les, et peut-être pourrez-vous ramener un petit souvenir malté pour vos brassages tout grain !

Vincent présente la malterie de l’ouest

Vincent s’est prêté avec beaucoup de pédagogie à la présentation du projet de la malterie.

Présentation de la malterie

La malterie de l’ouest et les circuits courts

Les malts première moisson
Les malts première moisson

La malterie s’appuie sur les productions de la région; dans laquelle on retrouve la culture d’un orge de printemps.

Les circuits de la malterie de l’ouest

Concrètement, la malterie de l’ouest développe trois produits :

  • des malts conventionnels : les orges proviennent d’une coopérative située dans le nord du 17, de cultivateurs des départements du 79, 85, 17
  • des malts bio : à partir d’orges bio provenant du 17, 16, 86 …
  • du maltage à façon : dans ce cas, les orges sont fournis par un brasseur, ou des fermes-brasserie par exemple. La malterie travaille aussi avec des producteurs de whisky. Après tout, à proximité du savoir-faire du cognac, avoir des producteurs de whisky c’est possible.

Les produits de la malterie de l’ouest

La malterie fabrique principalement quatre malts en conventionnel ou bio : du malt Pale, Pils, Munich et Vienne.

Elle distribue également des malts spéciaux, houblons et levures.

Le maltage pour les non initiés

Mais ça sert à quoi le maltage ?

De manière très simplifiée, le maltage permet de transformer, dans une céréale, l’amidon présent en sucre fermentescible. La céréale devient alors utilisable pour fabriquer nos bières préférées …

Les étapes du maltage

Etape de trempe du grain
Etape de la trempe

Le maltage est constitué de quatre étapes :

  • la trempe : le grain est humidifié, ce qui permet d’amorcer la germination.
  • la germination : le grain humidifié est placé dans une cuve de germination, chauffée et ventilée
Cuve de germination et touraillage
Cuve de germination et touraillage
  • le touraillage : dans cette étape, la germination est freinée en séchant le grain, et en éliminant l’eau
  • le coup de feu : le grain est porté à plus haute température. C’est à cette étape que le malt devient pale, pils, munich ou vienne !

Soutenez la malterie de l’ouest

Visitez leur site web, sur lequel vous retrouverez leurs malts, et suivez leur page facebook.

Avec la crise sanitaire actuelle, la malterie démarre dans un contexte compliqué : les festivals annulés, un printemps perturbé pour tous les brasseurs professionnels. C’est le moment de les aider …

Les aider, car des projets de malterie locale en circuit court, avec des cultures locales, y-en-a-t-il tant que cela ? N’est-ce pas une alternative intéressante aux productions plus industrielles ? Pour ma part à chaque fois que j’aurai besoin de malt j’irai les voir, mais c’est facile car je ne suis pas très loin …

Si vous n’avez pas de malterie dans votre région, il y a une solution : pour amortir les frais de livraison, regroupez votre commande à la malterie de l’ouest avec d’autres brasseurs amateurs !

Imaginons… vous souhaitez acheter quelques sacs de malt pour votre production maison (50kg); à partir de six personnes, vous pourrez amortir certainement les frais de livraison d’une palette (120 euros => 20 euros / personne).
Une palette pouvant contenir 750kg, il y a bien sûr possibilité d’aller largement au delà de six personnes …

La malterie accueille volontiers les brasseurs amateurs, donc n’hésitez pas à les contacter, et les faire connaître !

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *